Auteur : Éloïse Desrochers-Lamoureux

Eau, source de vie

Selon nos rapports statistiques hautement scientifiques, l’angoisse numéro un des apprentis jardiniers concernerait l’or bleu, inestimable source de vie de nos amies les plantes. En effet,toute rencontre avec nos clients débute ou se termine immanquablement par cette série de questions à mille points : “Là euh… faut tu que j’arrose ça tout le temps ? Genre beaucoup d’eau ? Comme à chaque jour ? Mettons que j’oublie là…? Je peux tu la noyer ? Comment ça marche cette affaire là ? “ C’est normal de s’en faire. S’il y a bien une chose que l’on apprend enfant en cours d’écologie de la vie, c’est qu’une plante a besoin d’eau. En fait, la diète de la plante est en générale assez simple : une belle assiette de soleil et un grand verre du précieux liquide. Comment grand le verre d’eau, à quelle fréquence ? C’est ici que cela se complique. Ma première réponse est toujours là même : Il n’y pas de formule secrète. Chaque plante, chaque environnement, chaque jour est différent. Pour s’assurer que notre …

La soupe d’Andalousie

Le soleil rouge sur la peau, les montagnes telles des vagues ondulants à l’horizon, une odeur de paradis qu’on hume en fermant les yeux doucement… Notre voiture est comme un navire qui vogue au coeur d’une mer verte et marron à la recherche d’un oasis. Il y a un peu partout des petits villages blancs qui s’accrochent aux falaises et des oliveraies qui se dressent, fiers, en rang, promesse de tous ces repas décadents partagés à la noirceur. Voici l’Andalousie, ce rêve éveillé dont je suis sortie à la fois repue et affamée car oui, il y a là-bas une magie dans les plats. Peut être aurai-je l’occasion un jour de vous raconter ses saveurs mais d’ici là je dois vous parler d’une bouchée de bonheur. Revenons en automne dernier alors qu’entre deux vallons, notre estomac tambourine et notre navire décide de jeter l’ancre près de Cordoue. À table, on nous sert un jambon qui tache les doigts et qui fond dans la bouche et du pain, encore chaud, qu’on rompt et partage avec le …

Eliane ∞ Histoire de projets

Je suis une fille de projet. Je l’ai toujours été et dans la vie, c’est ce qui me fait carburer. Je suis passionnée et j’ai mille et un passe-temps, ce qui fait en sorte que je suis parfois tiraillée entre ma gestion du temps. Depuis environ un an cependant j’ai quatre bébés auxquels j’ai envie de donner plus d’attention. Il y a Boucle Magazine, un webzine qui promeut la diversité corporelle et l’acceptation de soi, Lilial Photo, ma compagnie de photo, Ça Brasse, un portail sur la microbrasserie et enfin, Chou-Navet, le petit dernier mais non le moindre. Comme c’est le cas avec la majorité des opportunités dans ma vie, Éloïse et moi, qui se connaissons depuis le secondaire, discutions dans sa voiture de ce concept qui n’était encore qu’un vague projet dans son esprit. Excitée et emballée, nous en parlions en partageant nos idées et, heureusement pour nous, nous étions d’accord sur pas mal de point! Lorsque le projet a finalement pris forme, j’ai été plus qu’heureuse de lui suggérer fortement ma participation. Encore …

Éloïse ∞ Histoire de famille

Je n’ai jamais fait l’étude de mes racines généalogiques mais les premières belles histoires que j’ai entendues sont celles de mon arrière grand-père agriculteur. Le dimanche, alors que tout le village se rassemblait à l’église pour la messe, lui préférait aller aux champs. À la sortie des ouailles, il conduisait son tracteur devant le parvis, fier de montrer sa charrette remplies de pommes de terre, récolte du petit matin. Pour lui il n’y en avait pas de congés et le Bon Dieu, on le rencontrait au temps de la moisson. Ensuite il y a eu son fils. Quand je pense à des pouces verts, je pense à ceux de mon grand-père, Bernard Lamoureux. Il est né en 1918, un chiffre qui m’émeut et me surprend à chaque fois que j’y pense. Il était technologue en bâtiment de profession, surtout pour faire plaisir à ma grand-mère qui préférait la ville. Il a toutefois toujours gardé un lopin de terre à Laval, autrefois appelée île Jésus, berceau de terres fertiles à l’époque. C’était son petit paradis, son …

Bonjour à tous et bienvenue dans la famille !

Bonjour à tous et bienvenue dans la famille! À moins d’un mois de l’ouverture des serres de Chou-Navet, notre équipe est fière de pouvoir enfin vous présenter notre entreprise. Nous avions tellement hâte de vous parler de notre projet! Nous travaillons encore sur le site officiel pour que dans quelques semaines à peine tout soit prêt pour que vous puissiez bâtir votre potager. Autre belle surprise, nous avons décidé de collaborer avec un artiste d’ici rempli de talent (on vous en reparle très bientôt!) et qui travaille fort pour vous faire de belles jardinières sur-mesure. Chou-Navet, c’est quoi ça? Derrière cette entreprise se trouve trois filles qui ont le désir de lancer quelque chose qui fera une différence dans la vie des montréalais, une compagnie qui permettra aux gens de se nourrir de manière locale, responsable et surtout de manger sainement. En bref, l’idée est de livrer des plants de légumes et de fines herbes biologiques et de rendre accessible l’agriculture à petite échelle pour les citadins n’ayant souvent qu’un balcon à leur disposition. Nous …